Test Pixel Watch – Que vaut la première montre connectée de Google ?

Test de la Google Pixel WatchLa Pixel Watch est la première montre connectée made in Google. Découvrez ce qu’on en pense dans notre test.

Nous l’attendions depuis longtemps. Google s’est enfin décidé à sortir la Pixel Watch. Que vaut la première montre connectée de Google ? On vous donne la réponse dans notre test non sponsorisé.

Google Pixel Watch – Design et ergonomie

Il est difficile dans ce domaine, les constructeurs ont le choix entre une forme carrée ou ronde. Google réussit quand même à se démarquer avec la Pixel Watch. Sa montre est ronde mais entièrement dépourvue de cerclage.

Google a choisi un écran avec des bords recourbés ce qui rend le boitier invisible. Ce design épuré donne une vraie identité à la montre. Elle ressemble à un petit bonbon. En hommage aux montres mécaniques un remontoir vient habiller le côté du cadran. Un deuxième bouton quasiment invisible se cache juste au-dessus.
La Pixel Watch WiFi est vendue 379€ et la Pixel Watch 4G LTE est vendue 429€ mais on peut la trouver à 386€ sur Amazon.

La montre est livrée avec un bracelet en silicone. Il est adapté à la pratique sportive mais il jure un peu avec le style de la montre. Vous pouvez facilement le changer en appuyant sur le petit bouton encastré dans le boitier en faisant glisser le bracelet sur le côté. Google propose 20 modèles différents.

L’opération est un peu plus compliquée dans l’autre sens. La montre est assez glissante et il faut de la patience pour glisser le bracelet dans son logement tout en appuyant sur le bouton. Mis à part ce détail le bracelet se révèle agréable à porter et facile à attacher.

Google a placé dans la boite deux tailles de bracelets : 130 à 175mm et 165 à 210mm. Le diamètre de la montre est de 41mm. Elle convient donc aux petits poignets.

 

Un écran brillant

On pourrait penser que cette dalle recouvre la totalité de la montre mais elle est en réalité de 1,2 pouces. Google utilise un subterfuge pour masquer des bords assez épais. Les fonds d’écran sombres sont privilégiés pour les faire disparaître. Cet imposant cadre noir se rappelle malheureusement à nous lors de l’affichage de notifications ou de photos.

Cela n’enlève rien à la qualité de cet écran AMOLED. Il possède une densité de 320 pixels et une luminosité qui monte jusqu’à 1000nits. Grâce à cette particularité vous n’aurez aucun mal à déchiffrer ce qui s’affiche à l’écran en extérieur. Heureusement, car l’écran n’aime pas les reflets. 

Du fait de l’absence de boitier, l’écran est très exposé aux chocs. Heureusement, Google l’a protégé avec du verre Corning Gorilla Glass 5 3D.

Une interface qui rappelle les smartphones Android

L’interface La Pixel Watch tourne sous Wear OS 3.5. L’interface est fluide et simple d’accès. L’écran tactile est assez large pour naviguer sans problème. La couronne sert à faire défiler les menus ou accéder à l’ensemble des applis installées sur la montre. Le bouton au-dessus permet de revenir en arrière sur une fonction ou une appli.

Dans l’ensemble la navigation est intuitive. Les gestes sont proches de ceux que l’on trouve sur les smartphones Android. Vous ne serez donc pas dépaysés.

La Pixel Watch est une montre Google. Elle bénéficie par conséquent de toutes les applis disponibles sur le Play Store dont Maps, Spotify, Gmail, Youtube Music, etc. Vous ne serez pas limités de ce côté là.

 

Autre fonction intéressante, Pixel Watch permet de passer et de recevoir des appels téléphoniques grâce à deux micros et un haut-parleur. Ne pas être obligé de sortir son smartphone dès que vous contacte est agréable. 

La communication est claire mais comme d’habitude écouter la voix de son interlocuteur à travers le haut-parleur d’une montre montre vite ses limites. Le haut-parleur sature vite et il faut être dans un environnement calme. Cela sert plus de dépannage qu’autre chose.

Dans le même ordre d’idée, la Pixel Watch peut s’affranchir complétement peut s’affranchir complètement d’un smartphone grâce à sa connexion 4G LTE qui la rend entièrement autonome. C’est parfait pour aller courir l’esprit et les pochez légères. 

Les fonctions santé

Pour la partie santé Google se repose entièrement sur Fitbit qui lui appartient désormais. D’ailleurs, il faut installer l’application Fitbit sur son smartphone pour profiter pleinement des fonctionnalités de remise en forme et de suivi de santé. L’interface est claire et les rapports compréhensibles en un clin d’oeil. 

 

La Pixel Watch dispose d’un GPS et sait mesurer votre fréquence cardiaque ou la qualité de votre sommeil. Elle ne va pas plus loin. La montre ne propose pas de mesure de la tension ou de calcul du SpO2 comme on peut le voir sur les montres connectées haut de gamme concurrentes.

Cependant, Google parle d’ajouter cette dernière ainsi que la détection des chutes dans de prochaines mises à jour. La dernière mise à jour vient aussi d’intégrer la gestion du sommeil Fitbit. 

Les fonctions de la Pixel Watch sont certes limitées mais son ECG récolte des données très précises. Il peut repérer une éventuelle fibrillation en enregistrant votre fréquence cardiaque en continu.

On regrettera tout de même la nécessité d’être abonné à Fitbit Premium pour accéder à des rapports et des analyses plus poussées. L’abonnement est payant mais 6 mois sont offerts lors de l’achat de la Pixel Watch. Vous devrez ensuite débourser 8,99€ par mois. 

Les fonctions sport

Le sport et la Pixel Watch sont une nouvelle fois indissociables de l’appli Fitbit. La montre reconnait 40 exercices et sports différents parmi lesquels : le crossfit, l’entrainement de force, les arts martiaux, le vélo, la course, la marche, la natation, le golf, etc. Il faut se contenter de dénominations assez large. Par exemple, pour la catégorie arts martiaux, la montre ne rentre pas dans le détail des sports de combats.

La Pixel Watch vous accompagnera également dans la pratique des sports aquatiques comme la natation ou le canoé. Elle résiste à l’eau jusqu’à une profondeur de 50 mètres.

Il n’est pas nécessaire de déclencher obligatoirement une séance d’exercice. La Pixel peut en reconnaitre certains et enregistrer les données pour ensuite les ajouter à ses scores. Toutefois, la détection se montre assez aléatoire. Il vaut mieux déclencher l’enregistrement manuellement pour être sûr de la sauvegarde de ses prouesses.

 

Le GPS de la montre permet d’enregistrer ses déplacements sur une carte ou suivre un trajet. Il se révèle précis en ville lors d’une longue marche par exemple mais il perd en finesse en dehors des sentiers battus.

L’abonnement Fitbit Premium vous donnera une nouvelle fois accès à des options supplémentaires le score d’aptitude quotidienne ou des exercices, des jeux et des défis.

L’autonomie

L’autonomie est le point faible de la Pixel Watch. En limitant l’utilisation de la montre aux notifications et à quelques appels, vous pouvez espérer atteindre cette durée. Seule une recharge nocturne sera nécessaire pour retrouver votre Pixel Watch en forme le lendemain matin.

C’est une autre histoire si vous activez le GPS, que vous faites une séance de sport d’une heure en écoutant de la musique avec un affichage à 30s, elle devra passer par la case recharge avant la fin de la journée.

La batterie de 294mAh peine à tenir la distance d’autant plus qu’elle n’est pas aidée par son processeur Exynos 9110 qui date de 2018. Il n’est pas réputé pour ne pas être consommateur d’énergie.

Heureusement la recharge sans fil Qi est rapide. Vous récupérerez 100% de batterie en un peu moins d’1h30. En contre partie, le chargeur à induction ne devra jamais être loin de vous.

Ce qu’on en pense

La Pixel Watch est un premier essai transformé. Google a réussi à lui donner une vraie identité avec un design qui se démarque des concurrentes. Elle est agréable à porter mais aussi à utiliser.

L’interface est simple et Google l’a débarrassé de toutes les fonctions superflues pour la rendre plus intuitive. Si certaines fonctions santé et bien-être sont absentes, la Pixel Watch demeure polyvalente.

Elle va à l’essentiel et Fitbit lui offre son savoir-faire et son expérience en matière de sport et de santé. On regrettera juste sa faible autonomie qui impose une recharge quotidienne.

Dans l’ensemble, la Pixel Watch se montre convaincante et se présente comme une alternative aux ténors du secteurs.
La Pixel Watch WiFi est vendue 379€ et la Pixel Watch 4G LTE est vendue 429€ mais on peut la trouver à 386€ sur Amazon.

Google Pixel Watch

EUR386.00
7.6

Design

8.5/10

Autonomie

6.5/10

Performances

7.5/10

Ecran

8.0/10

Pour

  • Design reconnaissable
  • Ecran lumineux
  • interface simple et intuitive
  • Micros et haut-parleur
  • Expérience Fitbit

Contre

  • Faible autonomie
  • Fitbit Premium
  • Fonctions suivi santé limitées
  • Larges bords autour de l'écran
  • Le prix