Abonnez-vous a notre newsletter

Les tendances de l’autoédition en France (ebook, livre papier)

14 mars 2016 ·

auteur generique juill 2015

Book On Demand (BOD) en association avec Edlilivre ont publié les résultats d’une étude réalisée auprès de 926 auteurs indépendants en France. 

Objectif de ce sondage : prendre le pouls et les tendances de l’autoédition en France. Si cette étude était ouverte à tous les auteurs, il semblerait que la majorité des répondants soient issus de l’écosystème des deux entreprises, donc, ces chiffres ne révèlent pas forcément ce que « pensent » la majorité des auteurs ayant choisi la voie de l’autoédition, mais ils sont un bon indicateur sur les tendances liées à l’autoédition. 

Pour 87% des répondants l’écriture est un loisir, 57% annoncent que c’est leur occupation principale et 31% considèrent que l’écriture est une source de revenus. 77% sont des « auteurs loisirs » et 23% des auteurs « experts »

Pour 40% l’écriture est liée à la profession exercée et 23% utilisent les livres qu’ils publient dans le cadre de leur profession.

Les auteurs choisissent l’autoédition car ils aiment le contrôle qu’ils ont sur le contenu publié (95%).

92% estiment que l’autoédition est un processus simple et 85% apprécient le contrôle sur le droit d’auteur.

54% aiment la proximité avec le lecteur et 51% pensent qu’ils gagnent plus que s’ils passaient par un éditeur traditionnel.

Genre littéraire : 71% publient de la littérature générale (avec une forte proportion pour le roman érotique et la poésie), 31% des livres spécialisés et 15% du livre pratique.

Temps passé à écrire : 35% des auteurs passent plus de 10 h par semaine à écrire et 13% moins d’une heure.

60% passent moins d’une heure par semaine à promouvoir leur livre, 24% de 1 à 4 heures, 9% de 5 à 9 heures et 7% plus de 10 heures. Et ils investissent peu : 29% ne dépensent rien, 39% moins de 100 euros 11% de 100 à 199 euros et 21% plus de 200 euros !

auteur generique 2

Ce que gagne un auteur : les auteurs publiant des romans gagnent en moyenne 100 euros (l’étude ne précise pas si c’est par mois, par an ou sur toute la durée de vie du livre)
Ceux qui publient des livres spécialisés gagnent en moyenne 400 euros (même restrictions que ci-dessus).

Les services utilisés : 74% externalisent la conception de la couverture. 66% la relecture, 58% la correction et 42% la mise en page et 46% des auteurs déclarent intégrer les lecteurs dans le processus de création des livres (contenu, choix de couverture, choix du titre)

Quel format ? 55% des indépendants publient en version papier et ebook, 40% uniquement ne papier et 5% qu’en numérique (ce dernier chiffre est assez étonnant car bien évidemment les auteurs passant par KDP ou Kobo ne sont pas ou peu pris en compte étant donné le panel).

Concernant les ventes, 45% des écrivains se disent satisfaits du niveau des ventes en librairies. 76% utilisent les web librairies, 60% la vente directe, 40% la vente dans des librairies indépendantes et 15% à l’international.

Du côté des lecteurs (338 répondants) 58% déclarent lire des ebooks. Les autres achètent des livres papier dans les librairies indépendantes (37%), dans les grandes enseignes (36%) en ligne 26%.

77% connaissent le concept d’autoédition et 65% déclarent avoir déjà lu un livre autoédité. Pour 77% d’entre eux l’expérience de lecture fut positive.

Ces livres autoédités ont été achetés principalement directement auprès de l’auteur (42%).
33% dans une librairie en ligne et 8% dans une librairie physique. 44% choisissent de les lire en papier et 31% en numérique.

librairie-vegas-03

Du côté des libraires (88 répondants) 75% déclarent proposer des livres autoédités. (pas de précision s’il s’agit de librairies en ligne ou physiques). 
43% auraient déjà organisé des séances de dédicaces avec des auteurs indépendants. 
90% ne sont pas opposés à proposer aux clients des livres autoédités à condition qu’ils soient référencés par un réseau de type Dilicom (pour faciliter le passage de commandes). 

Les libraires proposent des pistes pour améliorer la visibilité des indés : 65% voudraient de meilleures offres commerciales, 57% un contenu de meilleur qualité, 50% une meilleure mise en page, 47% un meilleur référencement et 41% une meilleure connexion logistique. 

Il sera intéressant de comparer ces chiffres avec les réponses donnés par les auteurs européens, des chiffres devraient être révélés prochainement.

Consultez d’autres Etudes chiffrées

Découvrez notre rubrique dédiée à l’autoédition

Livres du mois

  • Yo-Kai Watch
  • Le guide New York des 1000 lieux cultes
  • Gastronogeek
  • Charlie Hebdo les classiques de la littérature
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved