Huawei s’attend finalement à une forte baisse de ses ventes - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Huawei une baisse des ventes internationale de minimum 40%
Smartphone

Huawei s’attend finalement à une forte baisse de ses ventes

Huawei une baisse des ventes internationale de minimum 40 millions

Huawei se prépare finalement à une forte baisse de ses ventes de smartphones à l’international suite aux sanctions du gouvernement américain. 

Huawei commence à mesurer l’impact de la décision américaine de l’inscrire sur liste noire aux USA. Les entreprises US ont interdiction de commercer avec elle. Les conséquences sur ses résultats vont être plus lourdes que prévues.

D’après les informations de Bloomberg  (via Reuters), le constructeur s’attend à une baisse de ses ventes à l’international de 40% à 60%. Huawei effectue 50% de ses ventes en dehors de Chine, la chute devrait donc être sévère.

Huawei compte sur le Honor 20 pour tester le marché

Cette prévision englobe les résultats de Honor. On a entendu dans un premier temps que Huawei allait se servir du lancement du Honor 20 comme d’un test pour voir si les consommateurs répondent toujours présents.

Contacté par le site Techradar, Honor a démenti les rumeurs selon lesquelles elle abaisserait le niveau de production en cas d’échec du Honor 20.

Au contraire, elle compte appliquer un marketing agressif pour inciter les consommateurs.

On connait déjà la première mesure. Le Honor 20 sort le 21 juin en France à 499€ et des écouteurs FlyPods sont offerts.

Une forte baisse des ventes attendue mais

Les responsables des ventes et du marketing de Huawei ne se font tout de même pas trop d’illusions. On compte en interne sur une diminution du volume des ventes entre 40 et 60 millions d’unités cette année.

Huawei devrait logiquement se recentrer sur la Chine et l’Asie en attendant que l’orage passe.

Huawei envisageait de vendre plus de 120 millions de smartphones avant cette crise. L’objectif était de dépasser Samsung avant la fin de l’année 2019. Cela prendra plus de temps mais la compagnie reste confiante.

Elle prépare sa contre-attaque notamment avec son OS HongMeng.

D’après Ren Zhengfei, chef exécutif chez Huawei, les sanctions américaines ralentiront la croissance de la compagnie mais seulement légèrement. Le premier test grandeur nature se déroulera après le lancement du Honor 20.