Smartphones pliables – Les ventes presque multipliées par deux en 2023 ?

Les ventes de smartphones pliables en hausse 44% en 2023Les ventes de smartphones pliables vont très fortement augmenter en 2023. La hausse pourrait atteindre 44%. 

Les smartphones pliables prennent leur envol. Selon les prévisions de Trendforce, ils devraient enregistrer une forte hausse en 2023. Les experts ont publié une étude sur le marché des charnières qui accompagnent les écrans pliables OLED.

Elle est intéressante à double titre. Le document contient également des chiffres sur les prévisions de ventes des smartphones pliables pour 2023.

Les smartphones pliables très demandés en 2023

Selon les estimations des analystes, les smartphones vont enregistrer une hausse de 44%. Les ventes vont passer de 12,8 millions à 18,5 millions en 2023. Si ce chiffre reste encore timide, c’est une belle progression liée à plusieurs facteurs.

Samsung a capté 82% du marché des smartphones pliables en 2022. Ses concurrents comme Xiaomi, Oppo et Vivo se sont concentrés sur le marché chinois en vendant des quantités limitées. 2023 sera l’année du changement.

Le marché est plus mûr et les constructeurs montrent des velléités de sortir de leur zone de confort. L’offre mondiale va s’étoffer. Nous allons voir débarquer en Europe par exemple l’Oppo Find N2 Flip et d’autres marques suivront.

La bataille des charnières

Autre indice de la montée en puissance des smartphones pliables. Le marché des charnières dédiées atteindra 500 millions de dollars en 2023 soit une progression de 14,6% par rapport à 2022.

La bataille entre les charnières en U et en forme de goutte d’eau devrait se poursuivre. La seconde est beaucoup plus cher à cause d’un plus grand nombre de pièces mais elle marque beaucoup moins la pliure sur l’écran. Oppo et Vivo ont déjà opté pour ce format.

Selon Trendforce, Samsung va continuer à utiliser les charnières en U sur le Galaxy Z Fold 5 pour contenir le prix de son smartphone. Les informations sont encore contradictoires, nous verrons ce qu’il en est à la fin de l’année. 

Via

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *