Abonnez-vous a notre newsletter

Passer du ebook au papier : il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis

13 avril 2016 ·

numeriklivre ebook papierLes éditeurs traditionnels publient presque tous des livres numériques. L’inverse n’était pas vrai pour les pure players, les éditeurs 100% numériques. Ils commencent à publier en version papier les ebooks qui se sont bien vendus. L’objectif, obtenir plus de visibilité dans les librairies et conquérir de nouveaux lecteurs. 

NumerikLivres fait partie de ces éditeurs pionniers qui ne publiaient au départ, qu’en numérique. Depuis quelques mois, cette maison se lance dans l’impression à la demande, résultat, un peu plus de 60 livres précédemment publiés en ebooks sont maintenant disponibles également en papier.

Ce changement n’est pas pour autant un constat d’échec, si ces éditeurs ont la capacité de publier aujourd’hui des livres imprimés, c’est parce que leur renommée s’est construite autour du numérique.

C’est le cas Jean-François Gayrard fondateur de NumerikLivres qui nous explique sa démarche.

jf gayrard numeriklivres ebook

Pourquoi passer au papier en 2016 ?

J’ai longtemps hésité à faire du papier c’est vrai car je ne souhaite pas enchaîner notre catalogue dans le modèle économique actuel de la chaîne du livre physique : je reste personnellement et professionnellement très attaché au numérique que je considère comme un format de lecture à part entière. Mais il faut se rendre encore à l’évidence : les lecteurs eux sont plus encore attachés au format papier.

Vous avez choisi l’impression à la demande, pourquoi ce choix ?

Grâce à l’impression à la demande qui n’impacte pas notre modèle économique, ce ne sera pas professionnel de ma part de ne pas offrir le papier à nos lecteurs et par conséquent de permettre à nos auteurs de gagner en visibilité.
L’impression à la demande est une façon responsable et durable de « consommer » de la lecture : pas de stocks, pas de retours, pas de pilon, des titres toujours disponibles 24h/24, on n’engorge pas les libraires !

Cela ne change en rien notre vision des choses, bien au contraire. L’impression à la demande s’inscrit parfaitement dans l’ADN de notre maison d’édition qui accorde plus d’importance à promouvoir la lecture plutôt que tel ou tel support.

Car aujourd’hui plus que jamais avec le temps de lecture qui s’amenuise année après année, nous devons redoubler d’efforts pour donner envie aux gens de lire au lieu de chercher à défendre un support plutôt qu’un autre.

Quelle politique de prix pratiquez-vous pour les livres imprimés ?

Ce sont les prix du marché du hard cover soit entre 14 et 20€ : du coup, le numérique c’est un peu comme notre format poche avec un prix médian de 5,99€, soit en moyenne 70% du prix papier, ce qui est loin d’être le cas des prix pratiqués par les éditeurs historiques pour leur catalogue numérique.

Il y a deux ans nous discutions ensemble, j’ai avancé l’idée de proposer vos livres en version papier, à l’époque vous m’aviez répondu qu’il n’en était pas question, expliquez-nous ce revirement ?

C’est vrai, j’ai changé d’avis, une maison d’édition est une entreprise comme les autres qui doit sans cesse s’adapter pour perdurer, surtout lorsqu’on surfe sur les nouvelles technologies et il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis de toutes façons.

Voici quelques exemples de livres de l’éditeur aujourd’hui disponibles en version papier et numérique, bien entendu !

L’Orage au ventre de Chrystèle Corbery – VOYAGER de Stéphane Desienne – L’emprise du col en renard de Orna Erlhizc

Découvrez notre rubrique Interviews et notre Salon de lecture

Livres du mois

  • Le Petit Robert fête ses 50 ans
  • Thomas Pesquet – 100 photos pour la liberté de la presse
  • Harry Potter – La bibliothèque de Poudlard
  • Des livres qui donnent envie de lire aux enfants Dyslexiques
Suivez IDBOOX sur Twitter Suivez IDBOOX sur FaceBook Suivez IDBOOX sur Google+ Suivez IDBOOX sur YouTube Suivez IDBOOX sur LinkedIn Contactez IDBOOX Abonnez-vous au fil RSS IDBOOX
© 2010 - 2017 IDBOOX All rights reserved