Apple équipe d’iPad les élèves de LA pour 30 millions de dollars - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

tablette enfants Noel
Infos Ebooks

Apple équipe d’iPad les élèves de LA pour 30 millions de dollars

iPad école IDBOOXApple a remporté un appel d’offres de 30 millions de dollars pour équiper les étudiants des écoles de Los Angeles avec des iPad. C’est une grande victoire pour la firme de Cupertino. Les constructeurs de tablettes se livrent une bataille acharnée pour faire adopter leurs appareils et leurs programmes dans les écoles.

Les établissements scolaires de Los Angeles sont regroupés au sein du L.A. Unified School District, c’est le deuxième plus grand système scolaire des Etats-Unis. Il donne généralement le ton aux autres écoles des Etats-Unis. Apple va pouvoir placer ses iPad dans 47 campus. Ce contrat de 30 millions de dollars n’est que le sommet de l’iceberg.

En choisissant la Pomme comme fournisseur principal, le district s’engage de facto à dépenser des centaines de millions de dollars dans les deux années à venir. Chaque iPad sera vendu 678$ à un prix plus élevé que celui du commerce mais ils seront équipés d’applications scolaires. Il faudra ajouter à cela des accessoires comme les claviers.

Les six membres du collège chargé de prendre la décision ont voté à l’unanimité pour l’iPad. L’un des responsables à l’origine de la décision a déclaré que plusieurs tablettes avaient été testées mais l’iPad « a reçu le score le plus élevé de la part des élèves et des professeurs ».

Cette décision n’a pas fait que des heureux. Microsoft qui était aussi dans la course a précisé que se lier à un seul système était dangereux et que le district scolaire pourrait se couper des prochaines innovations. (Microsoft a récemment baissé le prix des tablettes Surface RT pour les écoles) Les responsables du district ont répondu que l’offre d’Apple était supérieure et que les enfants n’auraient pas besoin d’apprendre à utiliser plusieurs systèmes.

Les professeurs ne voient pas non plus d’un très bon œil cette décision. Certains d’entre eux auraient préféré que ces fonds permettent de réembaucher du personnel.

Source : LA Times