Samsung et Xiaomi dominent les ventes de smartphones en Europe - IDBOOX

IDBOOX

IDBOOX Tout savoir sur les livres, les smartphones et la culture hight-tech

Ventes smartphones en Europe Q2 2019
Smartphone

Samsung et Xiaomi dominent les ventes de smartphones en Europe

Ventes smartphones en Europe Q2 2019

Les ventes de smartphones sont restées stables en Europe au deuxième trimestre 2019. Samsung et Xiaomi affichent une très forte croissance. 

Le deuxième trimestre est habituellement une période calme pour les ventes de smartphones. Samsung et Xiaomi ont pourtant réussi à fortement augmenter leur part de marché en Europe.

Samsung roi du milieu de gamme en Europe

Selon les derniers relevés de Canalys, Samsung enregistre une croissance de 20%. La compagnie monte à 40,6% de part de marché contre 33,29 en 2018. Elle a réussi à vendre 18,3 millions de smartphones pendant cette période.

On ne retrouve pas d’appareils haut de gamme sur le haut du podium. Les Galaxy A sont les vrais champions du catalogue Samsung. Ils représentent 2/3 des ventes.

Samsung a écoulé 12 millions de Galaxy A, A20e, A40 et A50 en Europe. C’est plus qu’aucun autre vendeur en Europe.

Samsung réussit à conquérir de nouvelles parts de marché en mettant l’accent sur les innovations de la gamme Galaxy A. Elle bénéficie également de la baisse de forme de Huawei suite aux sanctions américaines. Les ventes de Huawei chutent à 8,5 millions de smartphones contre 10,1 au deuxième trimestre 2018.

L’effet vases communicants bat son plein. Selon Canalys le marché Européen est le marché le plus volatile au monde surtout sur l’entrée et le milieu de gamme. C’est un danger mais aussi une opportunité pour les marques.

Xiaomi affiche une très forte croissance

Xiaomi s’affirme en Europe. La croissance du constructeur fait un bond de 48%. Ses ventes de smartphones passent de 2,9 millions d’unités à 4,3 millions et sa part de marché de 6,5% à 9,6%.

Xiaomi fait désormais partie des constructeurs qui comptent en Europe. Elle a réussi à s’imposer grâce au rapport qualité / prix de ses smartphones et sa politique tarifaire agressive.

La compagnie a su séduire les opérateurs et les distributeurs pour gagner en visibilité et s’imposer comme une alternative crédible aux mastodontes du marché comme Samsung.

La période a été moins glorieuse pour Apple et Huawei qui ont perdu respectivement 17% et 16%.