Nothing Ear 1 Test – Des écouteurs True Wireless pas comme les autres

Nothing Ear 1 Test - Premier essai réussi pour des écouteurs pas comme les autresLes écouteurs Nothing Ear 1 ont marqué les esprits au moment de leur sortie. Est-ce justifié ? La réponse dans notre test. 

En attendant la sortie du Nothing Phone 1, la jeune société créée par Carl Pei, nous a gratifié d’une paire d’écouteurs True Wireless. La philosophie de Nothing est de créer des appareils pensés pour l’humain, performants, simples à utiliser et dépouillés du superflu.

Découvrez avec notre test si les Nothing Ear 1 répondent à ce cahier des charges. 

Nothing Ear 1 – Un design qui joue avec les transparences

Les Nothing Ear 1 sont immédiatement reconnaissables. Pour se démarquer dans le flot des écouteurs sans fil qui inondent le marché, Nothing a décidé de jouer la carte de l’originalité. Ici pas de blanc, de noir ou de couleur neutre, Nothing mise sur la transparence.

Les Nothing Ear 1 prennent la forme classique des écouteurs bâton mais les composants sont visibles à travers les branches. Ce choix esthétique leur donne à la fois un air très pur et futuriste.

De manière générale, Nothing a pris soin de chaque détail. Le boitier est lui aussi transparent et la charnière et l’aimant sont argentés.

Comble du chic, Nothing a choisi d’identifier les écouteurs droit et gauche avec des pastilles de couleurs rouge et blanche plutôt qu’avec les traditionnelles lettres L et R. Ces couleurs qui symbolisent les fiches rouges et blanches d’un système audio parleront aux audiophiles. Ca vous demandera un petit temps d’adaptation si vous n’y êtes pas habitués.

Vous retrouvez les mêmes pastilles au fond du boitier pour ranger à sa place chaque écouteur.

Les Nothing Ear 1 se distinguent aussi par l’aspect de leur boitier de recharge. Il n’est pas ovale ou en forme de galet. Il est carré et plat. De petite taille, il se glisse facilement dans une poche.

Toujours dans l’esprit de faciliter l’expérience utilisateur, un renfoncement de la taille d’un doigt apparaît sur le dessus du boitier. Il permet de le sortir plus facilement d’une poche. Ce sont ce genre de petits plus qui font toute la différence.

Confort d’utilisation

On l’a déjà dit plus haut, les Nothing ear 1 adoptent la forme bâton. Les branches sont courtes ce qui leur offre une bonne stabilité dans les oreilles même lorsqu’on secoue fortement la tête.

Certifiés, IPX4, ils résistent à la transpiration et aux éclaboussures. Cela en fait d’excellents compagnons pour une petite séance de sport. Chaque écouteur ne pèse que 4,7 g. 

Très légers, on ne les sent quasiment pas d’autant plus qu’ils épousent parfaitement la forme de l’oreille. On ne ressent aucune gêne même après plusieurs heures d’utilisation. Les Nothing Ear 1 se démarquent par un vrai confort d’utilisation.

Les écouteurs se révèlent très faciles à utiliser. Les tiges sont recouvertes d’une large zone tactile réactive. Elles tombent facilement sous le doigt et on n’a aucun mal à les trouver.

Les deux écouteurs sont indépendants. Si vous en enlever un, la musique se met en pause. Dès que vous le placez dans le boitier de charge, la musique redémarre. Cela permet de recharger un écouteur pendant qu’on utilise l’autre et d’augmenter leur autonomie. Nous aborderons ce sujet plus bas. 

On regrettera juste l’absence de connexion multipoint. Il est impossible de connecter deux appareils en même temps.

Installation et application

L’appairage se fait en toute simplicité. Activez le Bluetooth et la localisation de votre smartphone. Appuyez sur le bouton du boiter des écouteurs. La LED va passer en bleu et clignoter. Il vous reste à sélectionner les écouteurs sur votre smartphone.

Vous pouvez vous passer d’application mais Nothing en a développé une qui vous donne accès à plusieurs réglages. Elle n’est malheureusement qu’en Anglais mais elle est facile à comprendre.

L’appli va à l’essentiel. Elle indique le pourcentage de charge du boitier et des écouteurs. Une première zone donne accès aux réglages sonores avec différents niveaux de réduction de bruit et un équaliseur. On s’attendait à mieux de ce côté-là.

Il n’y a que des préréglages. C’est dommage. Un deuxième bouton permet d’effectuer quelques modifications dans les commandes. Elles sont assez limitées mais vous pouvez par exemple attribuer à chaque écouteur une fonction différente pour un triple appui.

Concernant les commandes, les Nothing Ear 1 ne s’embarrassent pas de fonctions superflues. On retrouve tous les grands classiques : lancer une chanson, faire pause, passer à la suivante, revenir en arrière, etc.

Il faut aussi noter la possibilité de régler le volume depuis les écouteurs. C’est une option qui n’est pas toujours disponible dans cette gamme de prix et même au dessus.

La qualité audio

Les Nothing Ear 1 produisent un son équilibré et tonique qui flatte l’oreille. Ils jouent sur la partition des médiums mais ils le font bien.

Les basses sont généreuses sans être omniprésentes. Elles laissent les aigus s’exprimer. On peut également monter le volume assez fort sans souffrir d’un effet de saturation prononcé.

Si les Ear 1 s’adaptent à tous les styles de musique, on aurait quand même apprécié un équaliseur avec des réglages poussés. On peut simplement choisir un son avec plus d’aigus ou plus de basses. Malheureusement, la balance penche tellement dans un sens ou dans l’autre qu’il est préférable de rester sur un son neutre.

Concernant la qualité des appels, on les qualifiera de corrects. Le son est un peu métallique et les voix paraissent très lointaines.

La réduction de bruit active

Les Nothing Ear 1 embarquent un système de réduction de bruit active. Il nous a surpris par son efficacité surtout pour des écouteurs à 100€. Dans un premier temps, les écouteurs suppriment une partie du bruit grâce à la réduction de bruit passive. Les différents embouts contenus dans la boite permettent de bien les ajuster dans l’oreille.

L’ANC basé sur un triple micro élimine ensuite le reste des nuisances. Il fait barrage aux bruits ambiants. Les bruits des moteurs de voiture disparaissent. Seuls les bruis très aigus réussissent à percer leur défense comme les scooters de livraison. En intérieur, on entend à peine le son des touches d’un clavier.

L’ANC fait la démonstration de son efficacité même sans écouter de musique. Les voix et les sons sont étouffés et paraissent lointains. Cerise sur les écouteurs, on ne ressent même pas de pression sur les tympans. Evidement vous pouvez passer en mode transparent pour entendre une personne qui vient vous parler.

L’autonomie

Nothing annonce une autonomie de 4 heures avec la réduction de bruit active enclenchée et de 5h30 sans ANC. Les Nothing Ear 1 tiennent leurs promesses. On est effectivement sur ces durées avec un volume sonore important. Ce résultat situe les écouteurs dans la moyenne des écouteurs à 100€.

Les OnePlus Buds Z2 offrent la même performance par exemple quand les Jabra Elite 3 atteignent 7 heures.

Le boitier de recharge vient au secours des écouteurs. Grâce à lui leur autonomie est multipliée par 5 ou 6. Vous pouvez compter sur 34 heures d’écoute sans ANC. Ce boitier est compatible avec la recharge sans fil compatible avec la norme Qi.

Nothing Ear 1 – Ce qu’on en pense

Si la révolution promise n’est pas au rendez-vous, les Nothing Ear 1 coûtent 99€ et pour ce prix ils vous en donnent pour votre argent. Les écouteurs jouissent d’un design original et sans fausse note. Le système de réduction de bruit active est vraiment performant.

La qualité audio est calibrée pour plaire au plus grand nombre avec des basses généreuses. Nothing aurait pu aller plus loin dans les réglages et les fonctions mais ce n’est pas dans l’esprit de la marque qui cherche avant tout à faire des produits beaux, performants et sans prise de tête. Le seul vrai reproche pourrait concerner l’autonomie mais de nombreux concurrents ne font pas mieux. 

Au final, on adopte sans hésiter les Nothing Ear 1. Cliquez sur ce lien pour acheter les Nothing Ear 1 en blanc  ou les Nothing Ear 1 en noir

Nothing Ear 1

99.99
8.1

Design

9.0/10

Autonomie

7.0/10

Son

8.0/10

ANC

8.5/10

Pour

  • Design original
  • Basses généreuses
  • Son équilibré
  • ANC perfomant
  • Le prix

Contre

  • Equaliseur avec peu de réglages
  • Autonomie moyenne